Wat Tham Sarika วัดถ้ำสาริกา

Le Wat Tham Sarika est un monastère en harmonie avec la nature dans la province de Nakhon Nayok, sur les premiers contreforts de la chaine de montagne de Sankamphaeng.

La visite débute par un escalier. En optant pour le chemin de droite, vous atteignez rapidement un Montop dont la toiture est constituée de bouteilles de bières.

L’édifice abrite une effigie de Luang Pu Man (หลวงปู่มั่น ; 1870 – 1949), un moine révéré de la tradition de la forêt. D’une certaine manière, Luang Pu Man est devenu l’emblème du Wat Tham Sarika car il y séjourna pour méditer entre 1917 et 1920.

Poursuivant le tracé, vous atteignez un roc où a été disposé une effigie de Guanyin sur son sommet.

Près de là, un majestueux rocher arrondi est enveloppé par les racines d’un figuier étrangleur.

Wat Tham Sarika

Vers l’Ubosot

Le chemin se poursuit sur quelques dizaines de mètres jusqu’à l’Ubosot, auquel on accède par un escalier tournant légèrement. Depuis la plateforme près de l’édifice, la vue s’offre à vous sur la jungle la plus épaisse.

วัดถ้ำสาริกา

Escalier vers l’Ubosot

L’Ubosot en tant que tel présente de belles peintures murales aux détails minutieux.

Wat Tham Sarika

Ubosot

Redescente vers la grotte

On peut rejoindre le parking de départ via un autre chemin. Il mène à une salle blottie contre l’immense rocher précédemment évoqué. Ce bloc de pierre forme un abri. La légende affirme que Luang Pu Man méditait là il y un siècle. Sa statue est placée dans un repli du rocher.

Statue de Luang Pu Man

En poursuivant la descente, on atteint un autre roc spectaculaire enserré par des racines.

Wat Tham Sarika

Notez qu’il est possible d’effectuer le même parcours mais en sens inverse, en partant sur la gauche dès le début de l’escalier.

Par ailleurs, dans cette jolie vallée verdoyante, n’hésitez pas à découvrir un autre lieu de culte intéressant, mais dans un style bien différent, le Buddhism Memorial Park.

Coordonnées GPS : N 14°17’21 E101°16’26

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดเขาทุเรียน