Wat Santikhiri วัดสันติคีรี

Dans les montagnes de la province de Chiang Rai, le Wat Santikhiri est le monastère bouddhiste le plus significatif de Mae Salong (แม่สลอง),

Aujourd’hui connu sous le nom de Santikhiri (สันติคีรี), cette bourgade isolée s’est transformée en quelques années en zone touristique.

Parmi les attractions, il y a les paysages magnifiques à admirer, la culture du thé et ses coffee shops tendances, quelques villages d’ethnies montagnardes, le sanctuaire en l’honneur des guerriers du Kuomintang, et donc le Wat Santikhiri.

Son nom complet est Wat Santikhiri Yansang Wararam (วัดสันติคีรีญาณสังวราราม).

L’enceinte est séparée en deux zones distinctes : près des habitations, et le stupa au sommet de la colline.

Partie basse

La zone du Wat Santikhiri au niveau du village se résume aux lieux de vies des moines et à un Viharn de style Lanna d’apparence moderne.

La salle est sobre mais jolie. Les colonnes rouges dirigent le regard vers le bouddha principal dont le style hybride interpelle. Il est suivi par une représentation dorée de la roue de la loi bouddhique.

Wat Santikhiri

Cette zone accueille à priori un bouddha sacré nommé Luang Po Ta Jai Thong Kham (หลวงพ่อทันใจทองคำ), mais le pavillon qui l’abrite était fermé ce jour-là.

Depuis l’extérieur du Viharn, on aperçoit le Chedi sur la montagne.

Si vos jambes vous suivent, vous pouvez le rejoindre via un escalier. Au pied de l’ascension, le nombre 719 inscrit sur le béton indique le nombre de marches à gravir…

Wat Santikhiri

Le stupa est au sommet de la montagne

Escalier rejoignant le stupa

Partie supérieure

La partie en hauteur du Wat Santikhiri se résume à quelques pavillons et un stupa flamboyant à pointe dorée.

Il est dédié à la mère du roi Rama IX, la princesse Sinakharin (ศรีนครินทร์), souvent orthographié Srinagarindra. Son effigie en bronze trône au centre du monument reliquaire, au rez-de-chaussée.

วัดสันติคีรี

Wat Santikhiri

Stupa dédié à la mère du roi Rama IX

Wat Santikhiri

Effigie de la princesse Sinakharin (ศรีนครินทร์)

La princesse était appréciée par la population car elle a contribué au développement et à l’essor de la région.

Cette structure reliquaire en son honneur est religieusement nommée Phra Borommathat Sinakharin Stit Maha Santikhiri (พระบรมธาตุศรีนครินทราสถิตย์มหาสันติคีรี).

Route d’accès

Le monastère étant séparé en deux zones distinctes, les coordonnées GPS ci-dessous précisent la position du stupa sur la montagne et du Viharn en contrebas, la balise rouge indiquant l’emplacement du stupa, l’attraction centrale du Wat Santikhiri.

Mae Salong

Panorama sur Mae Salong (ou Santikhiri) depuis le stupa

Si emprunter l’escalier et ses centaines de marches vous rebute pour accéder au stupa, l’autre option est la route.

Malgré la proximité géographique, le trajet dure plusieurs kilomètres à cause du dénivelé. Le dernier kilomètre est d’ailleurs périlleux car la pente s’avère très raide dans les dernières courbes.

Virage à fort dénivelé en arrivant au stupa

Coordonnées GPS du stupa : N 20°10’9″, E 99°37’22

Coordonnées GPS du Viharn : N 20°10’6 E 99°37’30

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดพระธาตุจอมแว่วัดพระธาตุแสนคำฟู