Wat Phrathat Chom Kitti วัดพระธาตุจอมกิตติ

Comme beaucoup de temples du nord de la Thaïlande dont le nom contient le terme Phrathat (พระธาตุ), soit reliques du Bouddha, le Wat Phrathat Chom Kitti est un temple historique situé sur une colline.

A la sortie de la cité historique de Chiang Saen, dans la province de Chiang Rai, un escalier monte ainsi à travers la forêt jusqu’au monastère.

Une route sur le côté fait de même mais cela reste moins amusant et vous manqueriez la visite d’un autre petit temple.

En effet, après seulement quelques mètres sur cette rampe de plus de trois cents marches, vous atteignez les vestiges du Wat Suan Sanuk (วัคสวนสนุก), un temple datant du XVIe siècle, dont seul deux stupas en brique persistent au milieu de la végétation.

La croyance locale voudrait que ces stupas contiennent les reliques de Phra Chao Phang Karaja (พระเจ้าพังคราช) et sa consort, un souverain de l’ancien royaume millénaire nommé Singhanavati.

Wat Suan Sanuk (วัคสวนสนุก)

La montée vers le Wat Phrathat Chom Kitti et les vestiges du Wat Suan Sanuk sur la gauche

Wat Suan Sanuk (วัคสวนสนุก)

Les vestiges du Wat Suan Sanuk (วัคสวนสนุก)

Le stupa penché et le panorama sur Chiang Saen

En reprenant la montée, une fois atteint le sommet, vous pouvez admirer, sur la gauche, le stupa principal, Phrathat Chom Kitti (พระธาตุจอมกิตติ), celui là-même qui a donné son nom au monastère.

Ce stupa est un lieu sacré car, selon la légende, des cheveux du Bouddha auraient été enfouies à cet emplacement par ce même Phang Karaja. Cela ne serait que bien plus tard que le Chedi actuel fut édifié, au XVe ou XVIe siècle d’après la plaque informative.

Haut de 25 mètres, ce stupa se caractérise par son aspect bicolore, son sommet doré, ainsi que son allure penchée, une véritable tour de Pise locale.

Plus précisément, de forme carrée jusqu’à mi-hauteur, chaque côté accueille des niches occupées par des bouddhas alors que la partie supérieure est en forme de cloche.

Phrathat Chom Kitti

Le stupa sacré haut de 25 mètres

พระธาตุจอมกิตติ

Un bouddha dans une niche à mi-hauteur

L’Ubosot aux gables dorés, bel exemple de l’architecture Lanna moderne, est situé sur une terrasse, face à l’est, surplombant la ville de Chiang Saen et le fleuve Mékong.

A l’intérieur, la charpente couleur bordeaux a été laissé apparente. Quant au bouddha des lieux, les traits de son visage se veulent réalistes et sa peau est couleur chaire, ce qui est rarissime pour un bouddha principal d’un Ubosot, qui plus est pour un monastère aussi important que le Wat Phrathat Chom Kitti.

Wat Phrathat Chom Kitti

L’Ubosot de style Lanna moderne

Chiang Saen

Panorama sur Chiang Saen et le fleuve Mékong

Wat Phrathat Chom Kitti

La salle d’ordination et son bouddha couleur chair

Bouddha couleur chair

Coordonnées GPS: N 20°17’3 E100°4’35

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดถ้ำเสาหินพญานาควัดถ้ำผาจม