Wat Nong Kai วัดหนองก๋าย

Sur la route du Wat Phra Phutthabat Si Roi (วัดพระพุทธบาทสี่รอย) dans la province de Chiang Mai, le Wat Nong Kai est un arrêt conseillé.

Niché au cœur du village du même nom (Ban Nong Kai – บ้านหนองก๋าย), le Wat Nong Kai a accueilli au début du XXe siècle le moine Khru Ba Siwichai. Il se rendait alors au Wat Phra Phutthabat Si Roi afin de se recueillir sur l’empreinte sacrée.

C’est à la suite de cette visite, à une époque où la route dans la montagne n’existait pas, qu’il fit construire le pavillon qui abrite aujourd’hui l’empreinte.

Afin de commémorer son passage au Wat Nong Kai, un monument en l’honneur de ce moine illustre trône à l’extérieur de l’enceinte.

Monument pour Khru Ba Siwichai

Outre un Chedi en construction en 2017, le Wat Nong Kai se déploie autour de son Ubosot et sa toiture à quatre niveaux.

Si l’on en croit une date inscrite sur le fronton, il fut édifié en 2480 du calendrier thaïlandais, soit l’année de l’ouverture du Stade Vélodrome à Marseille et de la création de la SNCF, c’est à dire 1937.

Wat Nong Kai

La configuration de la salle est commune aux temples aux alentours de Chiang Mai, avec la présence rassurante des colonnes bariolées de motifs dorés.

Le bouddha principal est installé sur l’autel. Il est nommé Luang Po Yai Chai Mongkhon (หลวงพ่อ​ใหญ่​ชัย​มงคล). D’après un écriteau, il serait âgé de 1300 ans, une affirmation peu plausible.

Wat Nong Kai

Wat Nong Kai

Luang Po Yai Chai Mongkhon (หลวงพ่อ​ใหญ่​ชัย​มงคล)

Elles se font discrètes au premier regard, mais la salle compte quelques peintures, sans doute réalisées à l’époque de la construction de l’édifice ou quelques années après.

Peintures anciennes

Coordonnées GPS : N 19°1’49 E 98°51’55

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดอูปแก้ววัดพระธาตุดอยสะเก็ด