Wat Pariwat วัดปริวาส

Le Wat Pariwat Ratchasongkhram (วัดปริวาสราชสงคราม), souvent abrégé en Wat Pariwat, est le temple le plus étonnant à Bangkok.

Il est devenu un incontournable depuis un projet de rénovation ayant débuté il y a une décennie.

Le temple s’est d’abord fait connaître en remplaçant un relief par une effigie de David Beckham. La suite logique a vu la réfection de l’Ubosot et d’un Viharn. Ils sont isolés par un mur d’enceinte.

Le travail sur l’Ubosot s’est achevé courant 2018.

Mur d’enceinte

Wat Pariwat

L’abbé en chef à l’origine du projet est nommé Luang Po Somchai (หลวงพ่อสมชาย).

Son projet peut être perçu comme l’expression d’un syncrétisme évoquant, pêle-mêle, l’histoire de la Thaïlande, sa mythologie, le bouddhisme, le sens de la vie et les super-héros !

Sur l’extérieur, chaque recoin accueille un personnage de la culture pop ou des animaux mythologiques. Il y a même un animal ressemblant à un tigre, ou comme l’aurait suggéré Woody Allen : « Il a la tête d’un tigre, le corps d’un tigre, mais ce n’est pas du tout un tigre ! »

Façade arrière

Wat Pariwat

Wat Pariwat

Pikachu Thaïland

Autre exemple amusant, sur la façade arrière, un groupe punk découpe à la scie et à la tronçonneuse les chaines ceinturant les membres d’un géant !

วัดปริวาส

Les portes et fenêtres en argentés sont quant à elle sculptées en relief.

Wat Pariwat

Atypique et classique

L’intérieur est lumineux grâce à la prépondérance du bleu, au plafond et vers le bouddha principal.

Les murs latéraux sont recouverts de fines mosaïques et de fresques en relief représentant l’histoire du Siam et des portraits d’hommes illustres, comme Einstein. Les ornements amusants dans la salle sont innombrables. On pourrait passer des heures à contempler ces scènes insolites.

Plafond orné de motifs

Scène en relief sur un mur latéral

Einstein Thailand

Einstein en relief

Par un léger contraste, l’unique élément classique est le bouddha de style sukhothaï.

Il est nommé Phra Phuttha Sukhothai (พระพุทธสุโขทัย) ou Luang Po Sukhothai (หลวงพ่อสุโขทัย). Il fait parti des bouddhas dont l’histoire est mystérieuse. On présume qu’il aurait été transporté à Bangkok à la fin du XIXe ou au début du XXe siècle depuis la première capitale du Siam dont il porte le nom : Sukhothaï.1

Wat Pariwat

Phra Phuttha Sukhothai (พระพุทธสุโขทัย)

Viharn et fleuve encombré

Jouxtant l’Ubosot, le Viharn était en chantier en 2019. Il faudra plusieurs années pour que l’ensemble des ornements soit complété. Une fois achevé, il n’aura rien à envier à l’Ubosot par son originalité.

Viharn en construction (2019)

L’enceinte du Wat Pariwat se prolonge vers quelques sanctuaires, un stupa, et la rive du fleuve Chao Phraya.

Embarcadère du temple

Bus vers le Wat Pariwat

Le moyen idéal pour se rendre au Wat Pariwat est d’emprunter la ligne de bus nommée BRT, et de descendre à l’arrêt Wat Pariwat, juste devant le temple.

Cette ligne de bus rapide est connectée à la station BTS Chong Nong Si, près des avenues Sathon et Silom.

Coordonnées GPS : N 13°40’27 E100°32’3

  1. Source : http://www.resource.lib.su.ac.th/web-temple/index.php?option=com_content&view=article&id=49&Itemid=46
Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดสามพระยาวัดราชนัดดาราม