Wat Phitchaya Yatikaram วัดพิชยญาติการาม

Le Wat Phitchaya Yatikaram Worawihan (วัดพิชยญาติการามวรวิหาร) est un monastère sous patronage royal situé du côté Thonburi de Bangkok.

Après avoir franchi un canal, on pénètre dans l’enceinte par le côté nord. Tous les édifices religieux sont positionnés sur un même axe nord-sud. L’allée centrale se prolonge jusqu’à l’Ubosot.

Wat Phitchaya Yatikaram

Allée vers l’Ubosot puis le Prang

Les deux stupas

Sur les côtés de l’allée, deux Chedi se font face. Leur structure est creuse car ils abritent un bouddha sacré.

Celui sur la gauche abrite Luang Po Thong (หลวงพ่อทอง), soit le bouddha d’or.

Selon la même logique, dans le second Chedi, le bouddha est nommé Luang Po Ngoen (หลวงพ่อเงิน), soit le bouddha d’argent.

Luang Po Thong (หลวงพ่อทอง)

Luang Po Ngoen (หลวงพ่อเงิน)

Influences chinoises

Le Wat Phitchaya Yatikaram fut fondé en 1841, lors du règne de Rama III, sur l’emplacement d’un temple abandonné.

À cette époque, le commerce avec la Chine battait son plein et l’art chinois était omniprésent dans les temples de la capitale.

À lui seul, l’Ubosot porte les marques de l’Empire du Milieu. La façade est décorée de mosaïques alors que des sculptures en granit décorent les abords.

Wat Phitchaya Yatikaram

Le plus bel exemple toutefois se retrouve dans des frises sculptées en bas-reliefs. Elles sont situées sur les côtés de l’édifice, au niveau du sol.

Frise en bas-relief de style chinois

L’Ubosot est constitué de deux pièces distinctes. D’abord un pavillon, lieu de convergence des prières.

La seconde salle est sublime par sa pénombre ambiante, ses lustres, ses ornements discrets, ses peintures murales, et son magnifique bouddha principal. Ce dernier est nommé Phra Sitharot (พระสิทธารถ), ou bien Luang Po Som Prathana (หลวงพ่อสมปรารถนา).

Il serait plus ancien que le monastère selon le panneau informatif puisqu’il serait originaire de Phitsanulok, une ville historique près de Sukhothaï renommée pour ses statues du Bouddha.

Wat Phitchaya Yatikaram

วัดพิชยญาติการาม

Phra Sitharot (พระสิทธารถ)

Prang monumental

Dans le prolongement de l’Ubosot, on atteint le Prang. Il est accompagné par deux pavillons sur les côtés et par un second Prang plus modeste à l’arrière.

Le Prang principal s’élève à 42 mètres. C’est l’un des plus grands de Bangkok. Un escalier pentu permet de découvrir l’intérieur, là où quatre bouddhas sont installés sur un socle commun.

Les deux pavillons sont également accessibles. L’un d’eux héberge une empreinte du Bouddha.

Prang central culminant à 42 mètres

Centre de méditation

Une fois n’est pas coutume à Bangkok, le Wat Phitchaya Yatikaram est réputé pour la méditation.

Des bouddhistes laïcs, reconnaissables à leur tenue blanche, viennent y pratiquer la méditation vipassana le temps d’une journée ou d’un week-end.

Coordonnées GPS : N 13°44’1.5 E100°29’48

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดจำปา