Wat Khun Inthapramun วัดขุนอินทประมูล

Au milieu des rizières dans la province d’Ang Thong, le Wat Khun Inthapramun abrite le bouddha le plus vénéré de la province.

Il ne s’agit pas d’une statue lambda mais d’un gigantesque bouddha couché, long de cinquante mètres. Il a été façonné à l’aide de briques puis recouvert d’enduit pour figer les détails.

À l’image du bouddha allongé du Wat Pho à Bangkok, il affiche un sourire léger et paisible.

วัดขุนอินทประมูล

Construit lors de la période Ayutthaya, ce bouddha était autrefois abrité dans un Viharn. Seules quelques colonnes reconstituées subsistent.

Wat Khun Inthapramun

Abandonné à la suite de la première invasion birmane au XVIe siècle, ce monastère fut repris en main sous le règne du souverain Borommakot (บรมโกศ), au milieu du XVIIIe siècle.

L’histoire officielle et la légende se confondent pour affirmer qu’un préposé à la collecte des taxes détourna l’argent qui lui était confié afin d’agrandir la statue…

Pris la main dans le sac, il fut fouetté à mort. Ayant toutefois utilisé l’argent à bon escient (l’agrandissement du bouddha), le monastère prit alors son nom : Khun Inthapramun (ขุนอินทประมูล).

Outre ce bouddha monumental, le temple préserve également les vestiges de deux stupas. Ils subsistent grâce à quelques points de restaurations.

L’ancien Ubosot est quant à lui lentement dévoré par les racines d’un arbre.

Ancien Ubosot

Wat Khun Inthapramun

Vaste Ubosot

Le Wat Khun Inthapramun est devenu un incontournable de la province d’Ang Thong pour les Thaïlandais, un lieu à la fois culturel, historique, religieux et touristique, avec son marché de produits locaux.

Dans le prolongement du marché, n’oubliez pas d’aller découvrir le nouvel Ubosot construit il y a une dizaine d’années. Il en impose de l’extérieur avec son toit à multiples niveaux. Il est situé à l’arrière du bouddha allongé.

Marché du temple

Wat Khun Inthapramun

La salle à l’étage met à l’honneur un bouddha doré.

Wat Khun Inthapramun

Les peintures murales sont également de qualités. La plus surprenante est celle sur le mur opposé au bouddha. Elle illustre le temple et son bouddha allongé peuplé de centaines de personnes.

Le plus étonnant est qu’il s’agit de véritables Thaïlandais ! L’artiste les a ajoutés sur la fresque d’après leur photo.

Ailleurs, des personnages célestes féminins cohabitent avec des personnages exhibant des smartphones et tablettes.

Ces peintures à l’anachronisme intentionnel, véritable témoignage de notre époque, deviendront assurément collector dans quelques décennies.

Fresque représentant le monastère

Wat Khun Inthapramun

Coordonnées GPS : N 14°38’37 E100°25’38

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดป่าโมกวรวิหาร