Wat Pa Phu Kon วัดป่าภูก้อน

Deux informations primordiales sont à connaître sur le Wat Pa Phu Kon.

Premièrement, c’est l’un des plus beaux temples de la région Isan, un incontournable pour qui apprécie les monastères spectaculaires.

Le contre-coup est qu’il est fort éloigné de tout, sur une colline à l’ouest de la province d’Udon Thani, à quelques dizaines de kilomètres au sud du fleuve Mékong et de sa vue imprenable depuis le Wat Pha Tak Suea (วัดผาตากเสื้อ).

Dans les vingt derniers kilomètres, la route vallonnée menant au Wat Pa Phu Kon est fort agréable. Elle traverse de jolis paysages et plusieurs villages authentiques, une région touristique en devenir.

Plus on s’approche du temple et des montagnes, plus la végétation s’épaissit.

Le Wat Pa Phu Kon est lui-même installé au sein d’une forêt luxuriante. On trouve même quelques singes en liberté.

Le monastère fait corps avec la forêt

Deux édifices sortent du lot au sein du complexe. D’abord un Chedi mais que je n’ai pas pu découvrir à cause des intempéries sans discontinues ce jour-là ! Il est dédié à quelques moines illustres de la tradition de la forêt (Wat Pa).

Toiture turquoise

L’édifice emblématique est un Viharn blanc et bleu. Il est positionné à la fin de la route.

En semaine, il est possible en théorie de s’en approcher avec votre propre véhicule. Le week-end toutefois, j’ai cru comprendre qu’il y a beaucoup de monde. Sauf exception, les gardes requièrent que les visiteurs accèdent au temple grâce à une navette ou un pick-up collectif.

Achevé en 2012, l’édifice est impressionnant. Sa toiture turquoise complexe lui offre une apparence unique.

Wat Pa Phu Kon

Wat Pa Phu Kon

Ce Viharn héberge un bouddha long d’une vingtaine de mètres. Il fut sculpté sur place dans des blocs de marbre !

Ce bouddha allongé est rapidement devenu l’un des photogéniques du royaume.

วัดป่าภูก้อน

Wat Pa Phu Kon

Religion, culture et tourisme

Fondé dans les années 80 par un moine de la tradition de la forêt, le Wat Pha Phu Khon s’est développé sous sa forme actuelle dans les années 2000 grâce au soutien de la famille royale.

Le Viharn et son bouddha allongé sont d’ailleurs dédiés au roi Bhumibol Adulyadej (Rama IX).

Au-delà du cadre et du bouddha en marbre, le Wat Pa Phu Kon est intéressant car il conjugue attrait touristique et religieux.

C’est un lieu de culte idéal pour observer et rencontrer les Thaïlandais.

Chaque segment de la société vient se recueillir devant le bouddha allongé. Des habitants aisés de la capitale jusqu’au familles modestes des plaines rizicoles, tous se retrouvent et partagent un espace commun, du moins l’espace d’un instant.

Coordonnées GPS : N 17°55’25 E102°7’4

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดป่าดงไร่