Wat Nong Khum วัดหนองขุม

Temple champêtre au milieu des rizières dans la province de Suphanburi, le Wat Nong Khum n’en reste pas moins un temple relativement connu et original.

Dès l’entrée, l’Ubosot blanc et doré signale par ses contours qu’il a été érigé il y a quelques années seulement.

Wat Nong Khum

L’Ubosot moderne

Au contraire, le minuscule Viharn indique par son architecture qu’il est ancien bien qu’il ait bénéficié de restaurations.

วัดหนองขุม สุพรรณบุรี

Le Viharn abritant la statue sacrée

L’intérieur, recouvert de bois lustré, abrite plusieurs bouddhas. Une fois n’est pas coutume, le plus sacré est le premier face à l’entrée, placé à la suite d’un xylophone thaï appelé Ranat (ระนาด).

Nommé Luang Po Oon (หลวงพ่อ​อ้อน​), ce bouddha est âgé d’environ quatre siècles et renvoie donc à la fin de l’ère Ayutthaya.

Cette statue bénéficiant d’une certaine renommée, des journalistes s’y sont intéressés et certaines personnalités sont même venus prier devant Luang Po Oon.

Dans cette salle, le plus surprenant est peut-être la télé près de l’imposant bouddha, passant en boucle les différents reportages réalisés ici-même, une véritable fierté pour le monastère.

Luang Po Oon (หลวงพ่อ​อ้อน​)

A la suite du xylophone, le bouddha sacré nommé Luang Po Oon (หลวงพ่อ​อ้อน​)

หลวงพ่อ​อ้อน​

Luang Po Oon (หลวงพ่อ​อ้อน​)

Wat Nong Khum

La télé diffuse en continu des reportages sur ce monastère

Coordonnées GPS: N 14°40’9 E100°2’43

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดบ้านกร่างวัดหัวเขา