Wat Chak Daeng วัดจากแดง

Temple fondé en 1782 situé au bord du fleuve Chao Phraya, le Wat Chak Daeng est un Wat significatif du district de Phra Pradaeng, dans la province de Samut Prakan, au sud de Bangkok.

Sur place, il y a d’abord l’Ubosot et ses fresques dépeignant la vie du Bouddha historique, ainsi que quelques scènes de l’enfer où des personnages à l’intimité décuplée subissent les conséquences de leur mauvais karma.

Sur la partie supérieure des murs, d’autres peintures célèbrent les stupas les plus sacrées de Thaïlande et des pays avoisinants.

วัดจากแดง

bouddha principal de l’Ubosot

Wat Chak Daeng

La vie du Bouddha en peinture et stupas au sommet

Proche du fleuve, le Chedi en brique de forme circulaire se veut une réplique du Dhāmek Stūpa, dont l’original se trouve en Inde, sur le lieu supposé du sermon initial du Bouddha.

Wat Chak Daeng

Réplique du Dhāmek Stūpa

De style moderne avec escalier d’accès et terrasse, un second stupa domine le fleuve.

Wat Chak Daeng

Stupa près du fleuve

Après l’escalade des quatre étages, on accède à une salle accueillant une réplique d’un célèbre Bouddha.

L’original se trouve lui aussi en Inde, plus précisément au Temple de la Mahabodhi, le lieu de culte établi à l’emplacement supposé de l’éveil spirituel du Bouddha.

Wat Chak Daeng

Réplique du bouddha du Temple de la Mahabodhi

La visite se poursuit par le plus bel édifice du Wat Chak Daeng, une Sala Kan Parian parallèle à l’Ubosot.

D’une longueur de plusieurs dizaines de mètres, cette salle abrite un superbe bouddha doré.

Wat Chak Daeng

Sala Kan Parian et son bouddha

Wat Chak Daeng

Ici encore, il s’agit d’une réplique, plus spécifiquement de Phra Phuttha Chinnarat (พระพุทธชินราช), le bouddha emblématique de Phitsanulok, souvent présenté comme la plus belle statue du Bouddha en Thaïlande.

Les proportions de cette salle, son plancher en bois et cette statue font de cette Sala un lieu propice au recueillement et à la méditation.

Coordonnées GPS: N 13°39’44 E100°32’51

Temples à découvrir
Commentaires
  • Dan
    Répondre

    Et surtout un temple avec une equipe de moines dediee a valoriser les dechets modernes avec en tete le plastique. Toute une partie importante du temple est consacree a des operations de valorisant des dechets, avec les machines qui vont avec, depuis la pyrolise pour tirer de l’essence des sacs, le methaniseur de dechets alimentaores, etc etc

    • Loris
      Répondre

      Oui exact. Je ne l’ai pas remarqué quand je l’ai visité, il y a déjà quelques années. Mais j’ai vu que plusieurs médias thaïlandais avaient fait un reportage sur cet aspect du temple. Je vais ajouter un petit paragraphe. 😉

pingbacks / trackbacks

Commentaires

*

วัดสลุดวัดโปรดเกศเชษฐาราม