Wat Muang Ratchaburi วัดม่วง ราชบุรี

Sur la rive occidentale du fleuve Mae Klong (แม่น้ำแม่กลอง), au niveau de la bourgade de Nakhon Chum (นครชุมน์) dans la province de Ratchaburi, se trouve le Wat Muang, un monastère fondé par des Môns.

Cette influence se reconnait notamment au niveau du Viharn (ancien Ubosot) et ses peintures murales, dont les légendes sont inscrites à l’aide de l’alphabet môn/birman.

Ces peintures historiques sont particulièrement originales, pas tant par leur style que par le fait d’être présente sur les façades extérieures de l’édifice, occurrence rarissime dans les provinces entourant Bangkok.

Wat Muang Ratchaburi

Ancien Ubosot devenu Viharn

Wat Muang Ratchaburi

Peintures murales extérieures

Wat Muang Ratchaburi

Un autre indice qu’il s’agit d’un temple môn est la présence remarquée de nombreux cygnes, sous forme de statues ou en dessin sur les panneaux informatifs.

Le cygne est un animal important du peuple môn, élément central par exemple du drapeau de l’ancien Royaume d’Hanthawaddy, plus connu sous le nom de Royaume de Pégou.

L’Ubosot moderne se distingue par son allure imposante mais avec un soin minutieux accordé aux portes et aux fenêtres, sculptés à même le bois, offrant de superbe détails.

Wat Muang Ratchaburi

Ubosot moderne, avec un cygne sur la gauche

Porte sculptée bas-relief

Porte sculptée en bas-relief

Le Chedi blanc de style birman se trouve quant à lui en bordure du fleuve, près du pont qui relie le village à la gare de Nakhon Chum.

Si vous êtes sur place au bon moment, vous aurez aussi la chance de découvrir le musée du Wat Muang consacré à l’histoire du village et de ce monastère.

D’après le panneau informatif, il serait ouvert uniquement du vendredi au dimanche, de 9h à 16 h.

วัดม่วง ราชบุรี

Wat Muang Ratchaburi

Stupas de style birman

Wat Muang Ratchaburi

Flauve Mae Khlong

Le fleuve Mae Khlong devant le temple

Coordonnées GPS: N 13°46’8 E 99°50’39

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดท่าสุวรรณวัดเขาวัง ราชบุรี