Wat Ta Khaek วัดท่าแขก

Au nord de la province de Loei, à quelques kilomètres à l’est de Chiang Khan, près du célèbre point de vue nommé Kaeng Khut Khu (แก่งคุ้ดคู้), le Wat Ta Khaek est un temple historique de la région, ses origines remontant à plusieurs siècles.

Situé au bord du Mékong et son panorama qui ne lasse jamais, le Wat Ta Khaek fut le lieu de résidence d’un bonze connu sous le nom de Luang Pu Chop (1901 – 1995 ; หลวงปู่ชอบ). Une école jouxtant le monastère porte aujourd’hui son nom.

Un sanctuaire sous la forme d’une maison en bois a également été bâtie en son honneur et sa Kuti (กุฏิ) originelle, c’est-à-dire sa maisonnette lorsqu’il résidait au monastère, fut quant à elle préservée.

Fleuve Mékong à Chiang Khan

La rive du Mékong, directement dans l’enceinte du monastère

Luang Pu Chop (หลวงปู่ชอบ)

Sanctuaire en l’honneur de Luang Pu Chop

Wat Ta Khaek

La Kuti préservée de Luang Pu Chop

Proche de là, le Viharn est un bel exemple de l’influence du style Lan Xang sur la région, avec son toit descendant au plus près du sol, rappelant les temples de Luang Prabang.

Wat Ta Khaek

Le Viharn et son style néo Lan Xang

A l’intérieur, la couleur rouge est omniprésente, essentiellement via les tapis et le plafond, rendant l’autel de la pièce discret.

De manière inhabituelle, les effigies les plus sacrées ne sont pas l’imposant bouddha des lieux mais, plutôt, les trois statues placées au dessus de lui, anciennes d’environ trois siècles.

Wat Ta Khaek

Statues sacrées

Les trois statues sacrées au dessus du bouddha principal

Coordonnées GPS: N 17°54’18 E101°41’1

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดโพนชัย ด่านซ้ายวัดท่าคก