Wat Rasiyaram วัดราสิยาราม

Si l’on trouve peu d’Ubosot historique dans les villages de la province d’Amnat Charoen, et plus largement dans la partie sud-est de l’Isan, celui du Wat Rasiyaram serait presque une exception.

Le Wat Rasiyaram, monastère qui jouxte les habitations resserrées du village, est ainsi pourvu d’un Ubosot moderne, mais aussi d’un ancien Ubosot, ou un Sim (สิม) tel qu’on les appelle plus couramment dans cette région de la Thaïlande.

Peu ou pas restauré dans les dernières années vu son état, ce Sim reste une preuve tangible de l’ancienneté des lieux.

Depuis l’extérieur, son gable et ses lambrequins en bois sont les premiers éléments à remarquer.

Il y a également, en guise de rambardes, de jolis Nagas qui ressemblent, une fois n’est pas coutume, à de véritables serpents.

Wat Rasiyaram

Le Sim et ses peintures

Un autre point d’intérêt de ce Sim sont les peintures murales présentes sus la façade d’entrée, sous le porche. Appelées Hup Taem (ฮูปแต้ม) en Isan, elles présentent une configuration et un style assez similaire à celles que l’on peut trouver sur les Sim de régions plus centrales de l’Isan, notamment les provinces de Khon Kaen ou Maka Sarakham.

A l’intérieur de la salle, une affiche présentant le portrait de l’artiste précise qu’elles furent réalisés en 2568 du calendrier thaïlandais, c’est-à-dire en 1925.

Si vous contemplez cette façade, la partie sur votre gauche illustre quelques scènes de l’enfer bouddhique, la partie centrale présente le Bouddha au moment de la prise de la terre à témoin, quant à la partie la plus à droite, elle dépeint de manière succincte la vie de Vessantara Jataka, c’est-à-dire la vie antérieure du Bouddha historique.

Peinture murale d'un temple bouddhiste

La célèbre scène de la prise de la terre témoin, au dessus de l’entrée

Hup taem

Hup Taem

A l’intérieur de ce Sim, pas de traces de peintures, mais un simple autel où siège plusieurs bouddhas et statues anciennes, dont la principale, au regard appuyé, nommée Phra Phuttha Silakham (พระพุทธ​ศรี​ลาคำ​).

Wat Rasiyaram

Le bouddha des lieux et son regard appuyé

Statue du Bouddha sacrée

Il est nommé Phra Phuttha Silakham (พระพุทธ​ศรี​ลาคำ​)

Coordonnées GPS: N 15°49’14 E104°37’43

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดถ้ำแสงแก้ววัดพระศรีเจริญ