Wat Khok Bamrungrat วัดโคกบำรุงราษฎร์

Dans la province de Ratchaburi, non loin du Wat Luang Po Sot (วัดหลวงพ่อสด), le Wat Khok Bamrungrat est un temple simple et rural à première vue. Mais c’est parfois dans ces monastères à la campagne, à priori anodin, que l’on trouve des choses étonnantes.

En arrivant, votre regard se dirigera immanquablement en direction du bouddha géant des lieux, orné d’une flamme autour du corps. Il siège devant un pré où paissent tranquillement des vaches. A ses côtés, un nouveau stupa était en construction en novembre 2016.

Bienvenue au Wat Khok

Bienvenue au Wat Khok

bouddha géant orné d'un mandorla

L’Ubosot du Wat Khok Bamrungrat, récent par ses lignes et attrayant par ses décorations dorées, présente sur son gable principal le divinité Vishnou chevauchant Garuda, sa monture.

C’est pourtant bel et bien l’intérieur de cet Ubosot qui vous surprendra, à commencer par sa couleur dominante : rouge vif. Tout le plafond et la charpente, en partie apparente, sont en effet de cette couleur, à l’instar des colonnes de chaque côté. Le tout donne à cette salle une certaine puissance, mettant en avant le bouddha des lieux.

Cette salle acquiert néanmoins son principal attrait grâce aux peintures murales modernes présentes sur les quatre murs. Par leur couleur dominante, bleu sombre, elles contrebalancent parfaitement avec le rouge du plafond.

Elles sont également superbes, vastes et originales, dépeignant avec un certain souffle épique les étapes clés de la vie du Bouddha Shakyamuni, représenté pour l’occasion avec des traits et dans un décor qui rappellent l’Inde.

Depuis la porte d’entrée, son parcours de vie commence directement sur votre gauche et se poursuit dans tout la salle dans le sens des aiguilles d’une montre.

Ubosot moderne

L’Ubosot moderne

Contraste du rouge et du sombre

bouddha principal orné d'un mandorla

Peinture moderne du Bouddha

Peinture moderne du Bouddha

Ses fresques retracent donc la vie du Bouddha, de son enfance privilégiée, à son mariage, en passant par sa période ascétique, puis son éveil sous l’arbre de la Bodhi, ses sermons devant des bonzes, pour se terminer par son parinirvâna, c’est-à-dire son décès.

Par leur style singulier, elles valent à elles seules le déplacement dans ce temple rural.

Coordonnées GPS: N 13°35’32 E 99°57’46

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดหลวงพ่อสดธรรมกายาราม