Wat Traiphum Khanachan วัดไตรภูมิคณาจารย์

Depuis Suvarnabhumi, non pas l’aéroport international de Bangkok mais la petite ville du même nom dans la province de Roi Et, vous pouvez visiter successivement les temples khmers nommés Ku Ka Singh (กู่กาสิงห์), Ku Phon Rakang (กู่โพนระฆัง) et Wat Ku Phra Phona (วัดกู่พระโกนา), situés au sud de la ville, ou bien le Wat Saket (วัดสระเกตุ), à une bonne dizaine de kilomètres au nord de la ville.

Sur la route du Wat Saket, vous pouvez faire une halte au Wat Traiphum Khanachan, un modeste monastère dans un village animée de l’Isan profonde.

Outre son cadre sympathique, le Wat Traiphum Khan Achan est un monastère ancien, établi au XIXe siècle par des Laotiens venus s’installer ici, ou encourager à venir s’installer ici.

L’un des aspects qui attestent de l’ancienneté des lieux est son beau Sim Isan, soit un Ubosot (อุโบสถ), c’est à dire la salle pour ordonner un nouveau bonze lors d’un rite bouddhique spécifique.

Ce Sim est installé au milieu de la végétation, précédé d’immenses cocotiers et bordé par quelques stupas anciens.

Sim Isan

Le Sim précédé de deux immenses cocotiers

La structure de l’édifice est relativement simple, avec son toit à un seul niveau. Restauré en 1998, il affiche toujours ses gables originels en bois, sculptés en bas-reliefs, une constante sur les Sim de la province de Roi Et.

Tout comme un temple de la même région, le Wat Chakkrawan Phumphinit (วัดจักรวาลภูมิพินิจ), le Sim du Wat Traiphum Khan Achan arbore sur les côtés de la structure des corbeaux en bois, un détail architectural et décoratif de grande finesse appelé Khan Tuai (คันทวย).

Wat Traiphum Khanachan

Wat Traiphum Khanachan

Fronton en bois sculpté en bas-relief

Malheureusement fermé à double tour ce jour-là, il faut savoir que l’intérieur abrite des fresques anciennes que vous aurez peut-être plus de chances que moi de découvrir.

A l’arrière du Sim se trouve par ailleurs un pavillon où sont entreposées de multiples sculptures. L’une d’entre elles, surélevée sur un socle en pierre, est la plus ancienne et sacrée du monastère.

Wat Traiphum Khanachan

Le bouddha sacré et son regard déterminé

Coordonnées GPS: N 15°41’1 E103°48’49

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดเหล่าฮก