Wat Phra Si Mahathat Worawihan วัดพระศรีมหาธาตุวรมหาวิหาร

Moins connu et fréquenté par les touristes que Sukhothai et ses vestiges, Phitsanulok est pourtant une ville historique de Thaïlande.

La cité a même joué le rôle de capitale du Royaume d’Ayutthaya durant quelques années au XVe siècle!

De ce prestigieux passé, plusieurs vestiges dans la ville sont toujours visibles mais c’est bel et bien le Wat Phra Si Mahathat Worawihann qui attire quotidiennement des milliers de pèlerins.

Pourquoi un tel engouement ?

Il y a bien sûr la grandiloquence des multiples statues de ce temple bordant la rivière Nan et sa dimension historique, mais les Thaïlandais se rendent avant tout dans ce monastère pour se recueillir devant Phra Phuttha Chinnarat (พระพุทธชินราช), le bouddha emblématique de la province.

Cette statue en bronze recouverte d’or, confectionnée au XIVe siècle sous l’impulsion du souverain Lithai (ลิไท), est souvent présentée comme le plus beau bouddha de Thaïlande, voire comme l’une des plus belles effigies de Siddhârtha Gautama jamais réalisées, tout pays, époque et style confondu.

Mais pourquoi cette statue est-elle considérée comme le plus beau bouddha de Thaïlande ?

Pour répondre de manière substantielle à cette question, il faudrait une connaissance approfondie en histoire de l’art et de la statuaire bouddhique en Thaïlande.

Pour la majorité des fidèles, ils veulent simplement l’apercevoir car on leur a enseigné que c’est le plus beau bouddha.

Wat Phra Si Mahathat Phitsanulok

Viharn Royal, face à la rivière Nan

พระพุทธชินราช

Phra Phuttha Chinnarat (พระพุทธชินราช)

Le plus beau bouddha

Phra Phuttha Chinnarat, c’est la Joconde des bouddhas en Thaïlande.

Parmi tous les visiteurs qui se bousculent pour contempler la Joconde au Louvre, combien pourrait décrire, expliquer, ou argumenter pourquoi cette peinture de Leonard de Vinci est plus belle ou importante que les autres ?

Phra Phuttha Chinnarat, c’est la même chose. Les gens viennent lui rendre hommage pour sa beauté et sa renommée, tout simplement.

C’est peut-être ça finalement qui fait sa célébrité, au-delà de ses proportions parfaites et des flammes caractéristiques qui entourent son corps, Phra Phuttha Chinnarat est le plus beau car des milliers de personnes chaque jour le considèrent comme tel et veulent donc l’approcher.

Par sa physionomie, Phra Phuttha Chinnarat est emblématique du style thaï de sukhothai, s’éloignant ainsi des influences laotiennes, ceylanaises, birmanes ou khmères.

La renommée de cette statue se retrouve dans des milliers de temples en Thaïlande, sous la forme de répliques.

Si la plupart ne présente qu’un intérêt mineur, certaines sont presque aussi belles et captivantes que l’original, par exemple au Wat Neramit Wipatsana (วัดเนรมิตวิปัสสนา), dans la province de Loei, ou encore au Wat Nuan Chan (วัดนวลจันทร์) et au Wat Phuttha Bucha (วัดพุทธบูชา), à Bangkok.

Pour vous faciliter la tâche, vous trouverez d’autres temples accueillant une réplique significative de Phra Phuttha Chinnarat en cliquant sur l’onglet du même nom, au bas de cette page.

Le Wat Phra Si Mahathat est immense et accueille beaucoup d’autres sculptures et édifices historiques, dont voici quelques exemples en photos.

Wat Phra Si Mahathat Phitsanulok

Salle d’ordination (Ubosot)

Wat Phra Si Mahathat Worawihan

bouddha principal de l’Ubosot

Wat Phra Si Mahathat Phitsanulok

cloitre bouddhiste

Le cloitre et ses statues

Étant l’un des temples majeurs du pays, je conseille vivement d’effectuer la visite du Wat Phra Si Mahathat accompagné d’un guide qui saura mettre en lumière l’histoire prestigieuse de ce monastère, l’un de mes préférés en Thaïlande.

Coordonnées GPS: N 16°49’25 E100°15’43

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดอรัญญิก พิษณุโลกพระมหาชัยเจดีย์ศรีสมอแคลง