Wat Traiphum Phetchabun วัดไตรภูมิ เพชรบูรณ์

Malgré les apparences sur place, le Wat Traiphum est sans doute le temple le plus important du centre-ville de Phetchabun.

Son Ubosot parait ainsi quelque peu délaissé avec ses ornements en stuc tandis qu’un vieux Chedi adjacent se décompose lentement.

Bien qu’elle soit rarement ouverte, il faut savoir que cette salle d’ordination abrite Luang Po Yaï (หลวงพ่อ​ไหญ่), littéralement le gros bouddha, qui daterait d’après un panneau informatif de l’ère sukhothaï.

Salle d'ordination

Salle d’ordination

Les bas-reliefs de l'Ubosot

Les bas-reliefs de l’Ubosot

Stupa en décomposition

Stupa en décomposition

Le Wat Traiphum est avant tout célèbre pour abriter le bouddha le plus précieux et sacré de la province de Phetchabun, le Ku Ban Ku Muang (คู่​บ้าน​คู่​เมือง​), nommé Phra Phuttha Maha Thammaracha (พระพุทธ​มหา​ธรรมราชา​).

Exposé dans un Montop de style néo-khmer, cette statuette, d’après la légende associée, a été repêchée il y a plus de quatre siècles dans la rivière Pasak qui traverse la ville.

Une fois hébergée au sein du Wat Traiphum, elle aurait un jour disparue, pour finalement être retrouvée au même endroit dans la rivière.

Dès lors, elle fut une nouvelle fois remise au temple qui, chaque année, pour lui rendre hommage lors d’un festival en son honneur (ประเพณี​อุ้ม​พระดำ​น้ำ​สืบ​มา), la parade dans la ville avant de l’amener à l’endroit exact où elle fut trouvée.

Comme c’est la coutume lors de cette cérémonie, le gouverneur l’immerge entièrement dans les eaux de la rivière avant qu’elle ne soit ramener dans son Montop jusqu’à l’année suivante.

Ce bouddha sacré est de style Lopburi, ce qui se reconnait notamment à la couronne qui lui couvre la tête, un ornement qui singularise certains bouddhas sculptés il y a plusieurs siècles à Lopburi, lorsque l’influence khmère se faisait encore ressentir.

Montop du bouddha sacré

Montop du bouddha sacré

Le bouddha sacré nommé Phra Phuttha Maha Thammaracha (พระพุทธมหาธรรมราชา)

Le bouddha sacré nommé Phra Phuttha Maha Thammaracha (พระพุทธมหาธรรมราชา)

Toujours à Phetchabun, si vous prenez la direction nord, vous pourrez admirer, au Phetchabura Buddhist Park (พุทธอุทยานเพชบุระ), la version géante de cette statue, édifiée en 2011.

Par son allure, elle semble être rapidement devenue aussi populaire, voire davantage, que la version originale du Wat Traiphum.

Coordonnées GPS: N 16°25’23 E101°9’40

Temples à découvrir

Commentaires

*

ศาลหลักเมือง เพชรบูรณ์พระบรมธาตุเจดีย์กาญจนาภิเษก