Wat Phrathat Song Pi Nong วัดพระธาตุสองพี่น้อง

Dans la province de Chiang Rai, près de Chiang Saen au bord du Mékong, le Wat Phrathat Song Pi Nong abrite des vestiges datant du XIVe ou XVe siècle selon le panneau informatif du département des beaux-arts.

Les lieux ne se limitent néanmoins pas à des ruines car il s’agit toujours d’un temple actif, des moines occupant les lieux. L’Ubosot moderne se singularise alors par sa couleur saumon.

Wat Phrathat Song Pi Nong

Ubosot couleur saumon

La dénomination de ce lieu de culte fait référence à deux stupas, Wat Phrathat Song Pi Nong pouvant se traduire par monastère des deux stupas frères.

Le stupa historique le plus éloigné de la porte d’enceinte, au milieu des arbres, est précédé par un amas de briques, sans doute un ancien Viharn sur lequel sont établis des statues modernes.

Wat Phrathat Song Pi Nong

Premier stupa

Wat Phrathat Song Pee Nong

Le second Chedi est d’un intérêt supérieur car il est plus imposant et mieux conservé que le premier, seule la pointe finale s’étant écroulée.

Il se distingue par ses niches à hauteur de la chambre reliquaire. Elles sont présentes sur les quatre côtés. A l’intérieur, certains des bouddhas en reliefs sont quasiment intacts. Sur le contour des niches, vous apprécierez quelques ornements en stuc qui subsistent tant bien que mal.

Wat Phrathat Song Pi Nong

Second stupa et ses niches

วัดพระธาตุสองพี่น้อง

Ce qui ajoute du caractère à ce stupa est le Viharn disposé devant lui. Bien que la structure soit en ruine, un bouddha doré a été placé sur le socle originel, de sorte que la scène devient parfaitement photogénique.

Wat Phrathat Song Pi Nong

Viharn en ruine devant le stupa

Cette scène pourrait se confondre avec d’autres endroits en Thaïlande mais rappelez-vous que vous n’êtes pas à Ayutthaya, Sukhothai ou Kamphaeng Phet, mais bel et bien sur les rives du mythique fleuve Mékong, proche de Chiang Saen, une ville historique qui ne manque pas d’attraits.

Afin de faciliter la navigation sur le site, n’hésitez pas à consulter le mot clé « Chiang Saen » sous la carte. Comme son nom l’indique, le lien regroupe une liste de temples significatifs situés à Chiang Saen et aux abords de la ville.

Coordonnées GPS: N 20°14’44 E100°7’7

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดมิ่งเมือง เชียงรายวัดห้วยปลากั้ง