Wat Phlap วัดพลับ

Le Wat Phlap, situé dans le village de Bang Kacha (บางกะจะ), dans la province de Chanthaburi, est un temple historique à multi-facette, intéressant à plusieurs niveaux.

Si les origines de ce monastère remontent à la fin de l’ère Ayutthaya, les principaux édifices qui jalonnement son enceinte sont plus récents.

Par exemple, l’imposant Chedi, dont le sommet prend la forme d’un Prang (ปรางค์), fut érigé en 2441 du calendrier thaïlandais, soit l’année du « J’accuse » de Zola et de l’assassinat, à Genève, de Sissi l’impératrice, c’est-à-dire 1898.

Le stupa, érigé en 1898

Le stupa, érigé en 1898

Autre édifice important des lieux, la bibliothèque en bois, légèrement plus imposante que celle du Wat Takat Ngao (วัดตะกาดเง้า) tout proche. Elle daterait d’après le panneau informatif de l’ère Ayutthaya, bien qu’elle fut entièrement restaurée en 1976, puis une nouvelle fois entre 2007 et 2009.

Sa fonction première de refuge pour les manuscrits sacrés a évolué au fil des décennies pour se transformer aujourd’hui en un simple sanctuaire.

Ho Traï (หอไตร)

Ho Traï (หอไตร), la bibliothèque sur pilotis

Planches en bois de la bibliothèque

L'ancienne bibliothèque devenue sanctuaire

L’ancienne bibliothèque devenue sanctuaire

Le Wat Phlap comprend également un Viharn en bois (วิหาร​ไม้ – Viharn Maï), traçant ses origines il y a environ deux siècles, soit les débuts de l’ère Rattanakosin.

A l’intérieur, la sculpture principale, en plein centre, représente Siddartha Gautama lors d’une phase d’ascétisme sévère. Si cet essai infructueux ne lui a pas permit d’atteindre l’Éveil, cela lui fit néanmoins réaliser que cela n’était pas la voie à suivre.

Chedi

Un Chedi, puis le Viharn en bois au loin

Siddartha Gautama dans sa phase d'ascétisme sévère

Au centre, la sculpture de Siddartha Gautama dans sa phase d’ascétisme sévère

Près de ce Viharn, un puits contenant de l’eau sacré (บ่อ​น้ำ​ศักดิ์​สิทธิ์ – Bo Nam Saksit​) serait finalement l’aspect le plus ancien des lieux puisque le futur roi Taksin, un monarque vénéré dans la province de Chanthaburi, serait passé par ce temple en 1767, soit l’année de la chute finale du Royaume d’Ayutthaya.

Le puits sacré (บ่อน้ำศักดิ์สิทธิ์)

Le puits sacré (บ่อน้ำศักดิ์สิทธิ์)

Coordonées GPS: N 12°35’5 E102°3’20

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดถนนมะม่วงวัดทองทั่ว