Wat Ta Riab วัดท่าเรียบ

Au nord de Phutthaisong, à l’extrémité nord-ouest de la province de Buriram, le Wat Ta Riab a le privilège d’abriter un superbe Ubosot de type Isan.

Logé dans un parc boisé, cette salle d’ordination, appelée Sim (สิม) en Isan, se caractérise par sa base massive, la continuité de la toiture soutenue par des piliers, formant un vaste porche, l’unique entrée protégée par des Nagas, et surtout par ses peintures murales recouvrant l’ensemble des murs extérieurs.

Wat Ta Riab

Le Sim et ses peintures

Wat Ta Riab

Par leur style et leurs couleurs, ces peintures sont similaires à celles du Wat Photharam (วัดโพธาราม) de la province de Maha Sarakham, ou encore du Wat Sa Bua Kaeo (วัดสระบัวแก้ว), au sud de la province de Khon Kaen, deux temples proches d’ici.

Ces peintures dépeignent des scènes de la tradition bouddhique, et notamment le Vessantara Jataka, soit la vie antérieure du Bouddha. Avec de la persistance, vous découvrirez aussi plusieurs scènes de tortures illustrant l’enfer bouddhique.

Dense et colorées, ces peintures ont sans doute été partiellement restaurées du fait de la vivacité de certaines couleurs.

Wat Ta Riab

Wat Ta Riab

Les peintures sont présentes sur les quatre murs

วัดท่าเรียบ

Enfer bouddhique

Wat Ta Riab

Wat Ta Riab

Vessantara et sa famille

Outre quelques statues modernes, la salle abrite d’autres peintures mais représentant cette fois-ci des bouddhas alignés. Ils affichent un sourire radieux.

Wat Ta Riab

La salle et ses peintures

Wat Ta Riab

Bon à savoir, à quelques kilomètres au sud, à la sortie de Phutthaisong, le Wat Borom Kongkha (วัดบรมคงคา) est un autre monastère de la province de Buriram accueillant un joli Sim et ses peintures.

Elles sont certes légèrement différentes par le style et moins impressionnantes, mais elles méritent le coup d’œil si l’histoire artistique et culturelle de la région Isan vous intéresse.

Coordonnées GPS: N 15°39’22 E102°54’18

Temples à découvrir

Commentaires

*

ศาลหลักเมือง บุรีรัมย์